Gaetano LUCIDO

Gaetano Lucido serait aujourd’hui musicien jazz si le cambriolage de son appartement, le 11 septembre 1985, à Londres, ne l’avait pas allégé de tous ses instruments de musique. Privé d’instruments, il décide de se servir de son corps pour s’exprimer. Il s’inscrit, toujours à Londres, en l’automne de la même année, aux cours de mime de Desmond Jones, ancien élève d’Etienne Decroux. Quelques mois plus tard, il découvre aussi le jeu, à travers le clown, avec Jos Houben et le « Théâtre de Complicité » fondé par Simon Mc Burney quelques années plus tôt. Marcello Magni, acteur lui aussi du Théâtre de Complicité et issu comme Jos et Simon de l’Ecole Lecoq, lui conseille d’aller voir Jacques à Paris. En août 1987, il quitte Londres et sa fiancée polonaise Alicja, avec qui il aurait dû se marier le mois suivant, et part à Paris, où il fréquente de 1987 à 1989, l’école Internationale de théâtre et de création, « Jacques Lecoq » (Théâtre, Mime, Mouvement). À la sortie de l’école, deux ans plus tard, il revient à Londres, mais ne retrouve plus Alicja. Il redescend donc à Paris, sans amour et sans domicile fixe. Après une expérience très marquante de théâtre en solo dans les rues de Paris, il rejoint la « Cie. Doriane Moretus » à Bruxelles, et participe à la création de « Just want to say I love you…« , un spectacle de théâtre-danse qui tourne en Belgique de 1991 à 1993. Durant la même période il imagine, avec Meriem Menant, alias « Emma la Clown« , flûtiste et percussionniste classique, comédienne elle aussi dans la même compagnie, un spectacle pour deux clowns musiciens. Il tombe amoureux de Meriem, de son xylophone, de sa flûte traversière et… il décide alors de s’acheter un ukulélé, puis une contrebasse. Ensemble, ils créent « La Vache Libre« , association loi 1901. Ils tournent l’Europe jusqu’en 96 avec « Tango Vache« , spectacle musical et désespéré pour adultes accompagnés. Ils remportent entre-autres le « Prix Jeunes Créateurs » et le « Prix Meilleur Humoriste » en 1992 et 1993. En 1996, après sa séparation avec Meriem, sa flûte, son xylophone et la loi 1901, il part suivre un stage de marionnettes au Rajasthan (Inde), pendant cinq semaines. Dès son retour de l’Inde, il commence à travailler avec « Alain Mollot« , metteur en scène chauve et visionnaire. Il crée un personnage qui fait de la magie, joue du ukulélé, de la contrebasse, chante et parodie les spectateurs dans la nouvelle création du « Théâtre de la Jacquerie » : « Cabaret Monstre ». Spectacle de cabaret théâtre tourné jusqu’en 2001 entre France et Espagne. Entre-temps, en 1998 il dresse « Lubie« , une petite chienne noire, et crée le spectacle. « Lubies & Co.« , spectacle musical et canin. En 2002, après avoir tourné en duo avec sa nouvelle partenaire pendant quatre ans en France et en Italie, il rejoint, avec sa chienne et son numéro de dressage, « Les Deschiens« , sous la direction de « Jérôme Deschamps » et « Mâcha Makeïeff« , et joue pendant six ans dans trois des spectacles de la compagnie, notamment : « Les Etourdis« , spectacle de théâtre joué plus de trois cent fois partout en France, Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg et Rome. En 2007, il suit un cursus de trois mois, d’écriture et réalisation de documentaires de création à l’INA.

Gaetano Lucido

 À la sortie de l’Institut national de l’audiovisuel, il dédie tout son temps à cette nouvelle activité et réalise trois documentaires de création et des nombreux court métrages de fiction. En 2018 interprète Lucky dans « En Attendant Godot« , de Samuel Beckett. Pièce mise en scène par « Diego Stirman« . Avec « Pierre Trapet, Dominique Gras, Uwe Arnd et Diego Stirman« . Elle sera jouée dans la petite salle de Diego Stirman, « El Clan Destino » : 18, rue des Envierges à Paris 20e, en 2018, réservation indispensable au 06 64 31 52 40. En 2019, il rencontre, Clara Bauer » de la « Cie. M.I.A. » qui lui propose de travailler dans un spectacle de lecture théâtrale basé sur le roman de « Daniel Pennac« , « La loi du rêveur« , version italienne présentée au « Teatro Piccolo Strehler de Milan » et au « Teatro Galli » de Rimini. Il commence alors une nouvelle aventure sous la direction de Clara Bauer, à coté de l’écrivain Daniel Pennac et d’acteurs et actrices de renom tels que Pako Ioffredo, Demi Licata, Marie-Elisabeth Cornet… Entre-temps, et quand la COVID le permet, il accompagne des touristes français et anglais en visite en Italie. Gaetano Lucido de 1991 à 2007, a continué sa formation en suivant régulièrement des cours de théâtre, clown, musique, chant et magie avec entre autres le Théâtre du Campagnol, Christian Benedetti, Pierre Biland, André Riot-Sarcey, Théâtre du Frêne, Mario Gonzalez, Jean Paul Farré, Guy Freixe, Wieslav Komassa, François Cervantes… Il a joué aussi dans d’autres compagnies telles que Tottering Bipeds Theater Company à Londres, Cie. Gerart Toupie en Alsace, Cirque en Kit dans les Cévennes, Théâtre de l’Unité à Montbéliard, Théâtre au Présent à Montpellier, Total Théâtre, Cie. Tendanse à Paris… Gaetano Lucido est né en Italie le 10 juin 1960, a quitté le collège en 1973 pour aller travailler, pour s’acheter une guitare. Puis il a changé d’idée et finalement, il s’est acheté un scooter. Et c’était mieux comme ça

artiste suivant