Kalieaswari Srinivasan

Kalieaswari SRINIVASAN

Kalieaswari Srinivasan est une actrice vivant à Chennai, qui travaille avec des troupes de théâtre en Inde, en Europe et en Australie.

Parmi ses pièces récentes, citons THE PRISONER, avec le légendaire metteur en scène Peter Brook et sa collaboratrice de longue date, Marie Hélène Estienne. The Prisoner a été créé au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris en mars 2018 et a depuis lors effectué une tournée mondiale d’un an en Europe, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle a également fait partie des acteurs participant à la présentation de « The Tempest » aux Bouffes, en février 2020.

En 2015, elle obtient le premier rôle dans le film DHEEPAN du réalisateur français Jacques Audiard, qui reçoit la palme d’Or à Cannes. Par la suite, le film sera aussi présenté dans de grands festivals de cinéma du monde entier.

 Elle a été l’une des trois actrices principales du film SIVARANJANIYUM INNUM SILA PENGALUM, réalisé par Vasanth S Sai, présenté en avant-première au Festival du film de Mumbai. Il tourne actuellement dans divers festivals, nationaux et internationaux et a reçu divers prix. Salué par la critique, il fait l’objet de nombreuses conversations et polémiques autour des problématiques de genre dans l’espace domestique.

 Lors du festival d’Adelaide en Australie, elle joue le personnage principal de COUNTING AND CRACKING produit par le théâtre Belvoir -Sydney, mis en scène par Eamon Flack

 Plus tôt en 2017, l’Indianostrum Theater, compagnie installée à Pondicherry organise une tournée de deux mois en Europe, produite par le théâtre du Soleil à Paris. Elle y joue deux pièces,  LAND OF ASHES AND DIAMONDS qui traite de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre au Srilanka  et KUNTI KARNA relatant les histoires du Mahabharata.

Par ailleurs, elle joue dans une pièce appelée BIRYANI qu’elle co-écrit,  mise en scène par Jay Emmanuel et présentée au Winter Arts Festival de Perth, en juillet 2017.

Elle s’est aussi investie dans le théâtre pour jeune public, en particulier pour les enfants du sud de l’Inde, des campagnes et des villes. Elle travaille alors avec des jeunes en difficulté nécessitant des besoins particuliers et des jeunes autistes. Son but étant de rendre l’éducation et le théâtre plus accessibles. 

En juin 2018, elle a été l’une des interprètes internationales de FIGURE STUDIES : une installation performative qui jette un pont entre l’art, l’identité et la mode, mise en scène par Andrew Ondrejcak. Cette performance a été conçue en collaboration avec Ethical fashion initiative et a abouti à une création théâtrale, DE KABUL A BAMAKO – une pièce qui mélange le théâtre, la mode et la musique, en juin 2019. Cette pièce dirigée par Clara Bauer a clôturé la conférence de la Commission européenne « Culture for the future« , au BOZAR à Bruxelles.

artiste suivant